Calcul et Analyse du Besoin en Fond de Roulement

Calcul et Analyse du Besoin en Fond de Roulement
Cet article vous donne toutes les clés pour le calcul et l'analyse du Besoin en Fond de Roulement de votre entreprise. Vous pourrez ainsi le maîtriser !

Le besoin en fonds de roulement, communément appelé « BFR », est un indicateur très important pour une entreprise, qui représente ses besoins de financement à court terme. Il est donc important de comprendre exactement ce qu’est le BFR et d’en faire son analyse, pour savoir comment le maîtriser.

Dans cet article, vous trouverez : 

  • la définition du BFR ;
  • la méthode pour faire le calcul et l’analyse du besoin en fonds de roulement ;
  • la démarche pour interpréter et maîtriser le BFR.

 

Définition du BFR

Le BFR (besoin en fonds de roulement), c’est le décalage permanent de trésorerie entre les dépenses (les sorties) et les recettes (les entrées) de l’entreprise. Ces décalages sont couramment dus à l’exploitation de l’entreprise.

Ces décalages existent, car, dans la plupart des entreprises, avant d’obtenir des recettes, vous devez engager des dépenses préliminaires. Par exemple, pour une activité commerciale, vous devrez constituer un stock initial, que vous réglerez peut-être à vos fournisseurs avant de commencer à le vendre.

Le besoin en fonds de roulement repose sur le principe de l’équilibre entre les emplois et les ressources à court terme.

Il représente un besoin ou une ressource de financement né de l’activité de l’entreprise. Le besoin en fonds de roulement est donc la différence entre les emplois d’exploitation et les ressources d’exploitation.

Définition du besoin en fonds de roulement positif : votre BFR est positif lorsque vous décaissez avant d’encaisser (par exemple lorsque vous devez payer vos fournisseurs sous 30 jours et que vos clients vous payent sous 60 jours). C’est pour cela que, dans la majeure partie des cas, le besoin en fonds de roulement est positif, c’est-à-dire que vous devez trouver des fonds afin de faire face aux décalages de trésorerie.

BFR encaissements et décaissements

Définition du besoin en fonds de roulement négatif : votre BFR est négatif lorsque vous encaissez avant de décaisser. L’activité est autofinancée. C’est donc une ressource en fonds de roulement. Par exemple, en grande distribution, les clients payent comptant, alors que les fournisseurs sont payés à 60 jours. Les entreprises se retrouvent donc dans la plupart des cas avec une ressource en fonds de roulement. Un BFR négatif constitue un facteur stratégique très favorable au développement d’une politique de croissance.

Une formule simplifiée du besoin en fonds de roulement :

Besoin en fonds de roulement
=
Stocks
+
Créances (créances clients et autres créances)

Dettes (toutes les dettes non financières)

Comment calculer son BFR à partir du bilan ?

Calculer le BFR n’est pas très compliqué. Il vous faudra faire la somme de vos créances clients et vos stocks en y soustrayant vos dettes fournisseurs ainsi que les dettes fiscales et sociales.

Les stocks, les créances clients et les dettes fournisseurs circulent de jour en jour, les extinctions de créances et de dettes étant couvertes par des nouvelles.

Cet excédent d’actif à court terme sur le passif à court terme constitue un fonds qui roule quotidiennement et qu’il convient de financer : d’où le terme de besoin en fonds de roulement.

Attention, il n’y a pas de lien direct avec la notion de perte ou de profit. Le BFR permet de mesurer l’évolution des flux cash d’exploitation et les besoins qui en découlent. On parle ici de « cash-flow ».

Un choix d’adresses prestigieuses à Paris
Des accès faciles en métro, RER et bus
Pour SARL, EURL, SCI, associations, freelances, prof. libérales
Une équipe sur site pour vous accompagner 
Salles de réunion, coworking, imprimantes, café, bureaux équipés
Gestion du courrier avec un automate accessible 24/24
Options réexpédition ou numérisation

Découvrir

Définition du BFR prévisionnel : pourquoi calculer le BFR ?

Lors de la création de votre entreprise, vous devrez engager des dépenses (achat de matières premières et de matériel, fabrication, main-d’œuvre, constitution d’un stock…) avant d’encaisser des bénéfices. Il vous faudra ainsi établir un BFR prévisionnel pour anticiper le coût de l’activité. Afin de le calculer, vous utiliserez les différentes moyennes observées dans les entreprises du même secteur et de taille similaire, ou utiliserez les projections des hypothèses du chiffre d’affaires réalisées dans vos comptes de résultat prévisionnels.

Le BFR est donc, lorsque vous créez une activité, un réel investissement : vous devrez prévoir les besoins de trésorerie correspondant aux prévisions. Les capitaux (le capital social, les comptes courants d’associés, voire d’autres sources comme des subventions, des prêts, etc.) vont vous permettre de financer votre activité dans un premier temps.

Lorsque vous démarrez votre activité, vous n’aurez généralement pas de dettes fournisseurs. Il faut donc penser au fait que le BFR sera plus important pendant la première année, jusqu’au premier bilan comptable. Vous pourrez ensuite négocier des délais de paiement avec vos fournisseurs au fur et à mesure que votre relation se consolidera.

Attention : en début d’exploitation de l’entreprise, lors de l’établissement de votre prévisionnel, préférez l’utilisation de montants TTC au niveau des créances clients et dettes fiscales afin de calculer votre BFR, puisqu’un délai existe entre le moment où la TVA sera collectée (vous devrez donc la payer) et le moment où elle sera reversée (le moment où l’État vous rembourse la TVA que vous avez collectée).

Analyse du besoin en fonds de roulement : le rôle des ratios financiers

Analyse du BFR

Trois variables composent le besoin en fonds de roulement : le délai que vous avez accordé aux clients, le délai que vos fournisseurs vous accordent et le délai de rotation des stocks.

 

Il faut prendre en compte ces trois variables afin de faire l’analyse du besoin en fonds de roulement et de pouvoir l’interpréter.

Le délai de règlement de vos clients

C’est le délai avec lequel vos clients vont vous payer les produits et/ou services que vous avez vendus. Ce délai est fortement lié à votre secteur d’activité et à votre type de clientèle. Il se calcule comme ceci :

Délai de règlement de vos clients (en jours)
=
(Créances clients / Chiffre d’affaires TTC) x 360

Il est important d’appréhender, à ce niveau, le risque des impayés. Veillez à une bonne solvabilité de vos clients.

Le délai de paiement de vos fournisseurs

C’est le délai que vos fournisseurs vont vous accorder afin de les payer. Il est très important et doit être négocié directement avec eux. Il se calcule comme ceci :

Délai de paiement de vos fournisseurs (en jours)
=
(Dettes fournisseurs / Chiffre d’affaires TTC) x 360

Le délai de rotation de vos stocks

C’est le nombre moyen de jours pendant lequel un article (que vous avez précédemment acheté) va rester en stock. Comme stocker a un coût important, il est important, pour l’analyse du besoin en fonds de roulement, de connaître ce délai. Il se calcule comme ceci :

Délai de rotation de vos stocks (en jours)
=
(Stock moyen / Coût de production ou de fabrication) x 360

Avec stock moyen = (stock initial + stock final) / 2 ; et coût de production ou de fabrication = achats de matières premières, de marchandises…

Comment réduire votre besoin en fonds de roulement ?

Après l’analyse du besoin en fonds de roulement, il vous faut maîtriser votre BFR. Pour ce faire, vous devez agir sur les trois variables présentées ci-dessous.

Le délai de règlement de vos clients

Essayez de diminuer au maximum les délais que vous accordez à vos clients pour vous régler. Par exemple, en proposant un escompte aux clients qui payent comptant, vous incitez ceux-ci à vous payer rapidement.

Réduire votre besoin en fond de roulement

Facturez rapidement, relancez vos clients pour tout retard et engagez le recouvrement de vos créances sans attendre. Un bon traitement administratif de la gestion de ce poste vous permet de contrôler le délai moyen d’encaissement de vos recettes.

Le délai de paiement de vos fournisseurs

Essayez d’augmenter au maximum les délais de paiement que vos fournisseurs vous accordent. Vous pouvez négocier ces délais en mettant en avant, par exemple, le volume de commande que vous réalisez.

Le délai de rotation de vos stocks

Essayez de diminuer au maximum le délai de rotation de vos stocks. Vous pouvez décider de gérer vos stocks en flux tendus afin de minimiser ce délai. Cependant, il faut veiller à éviter les ruptures de stock (liées aux délais de réapprovisionnement), souvent générées par ce type de gestion de stocks.

Pourquoi le BFR augmente ?

La croissance

Plus votre croissance est importante et plus vos besoins en fonds de roulement vont augmenter ; en pratique, il croît souvent plus vite que le chiffre d’affaires.

Gestion non maîtrisés

Le dérapage de l’un ou de plusieurs des ratios clés :

  • Ratio de rotation du stock
  • Flux de trésorerie non maîtrisé par allongement du délai client

Dans cette situation, des tensions de trésorerie sont quasi systématiques, et le risque de retard de paiement ou d’impayé est maximal. Une baisse d’activité, un impayé client ou le désengagement d’un créancier peut mener à la cessation de paiements (dépôt de bilan).

Comment bien gérer son besoin en fonds de roulement ?

Les points clés :

  • Tenir une comptabilité au fil de l’eau
  • Procéder à une analyse du bilan et du compte de résultat
  • Avoir une bonne gestion des stocks
  • Gérer le poste client en limitant les délais de paiement des clients
  • Assurer une bonne gestion du poste fournisseur

Comment financer le BFR ?

Le fonds de roulement permet de financer le besoin en fonds de roulement.

Il est la différence entre les capitaux permanents (le capital, les comptes courants d’associés, les emprunts et les subventions à long terme) et les immobilisations.

Financer le BFR

Le fonds de roulement constitue la marge de sécurité qui permet à l’entreprise de faire face à des situations imprévues, comme la défaillance d’un client ou une crise sanitaire.

 

Vous pouvez faire financer tout ou partie de votre besoin en fonds de roulement par un financement à court terme. Les choix : le découvert bancaire, l’escompte, la Loi Dailly, le nantissement de vos créances, l’affacturage…

Calcul et analyse du besoin en fonds de roulement en résumé…

Le besoin en fonds de roulement montre l’autonomie financière de l’entreprise à court terme, puisque ce dernier représente la somme d’argent nécessaire pour financer le cycle d’exploitation. Il est un élément clé de l’analyse du financement de l’exploitation et de l’analyse d’une entreprise. Il témoigne de la qualité de la position stratégique de l’entreprise, car il est le reflet de la qualité de la relation qu’elle entretient avec ses clients et ses fournisseurs.

Le montant de BFR idéal n’existe donc pas. Il faut pouvoir l’optimiser en fonction de votre entreprise et de votre marché.

Il convient d’anticiper ces besoins pour ne pas être momentanément bloqué et à court de cash, et de mettre en place des solutions adaptées. Vous pouvez utiliser des fonds propres (capital social et comptes associés), qui sont utiles en période de forte croissance pour maintenir un équilibre. Votre banquier sera aussi d’une aide importante : il pourra vous accorder des crédits de trésorerie et il vous proposera différents types de financement selon les caractéristiques de votre entreprise et de vos clients.

Vous avez besoin d’aide ou souhaitez en savoir plus sur l’analyse du besoin en fonds de roulement de votre société ? N’hésitez pas à contacter nos experts-comptables et financiers, qui se feront un plaisir de vous aider.

Copyright © 2020 | LE DOMAINE DES ENTREPRENEURS GROUPE, 75 Rue de Richelieu, 75002 Paris

Mentions légales et CGU | Charte de respect de la vie privée / RGPD