Et si j’osais ?

Oser et prendre confiance en soi grâce au coaching
Découvrez dans cet article les petits pas pour améliorer sa confiance en soi, pour ne plus douter et développer son audace, seul ou avec du coaching professionnel

Créer un avion pour voler, commercialiser un smartphone tactile, tout plaquer pour vivre son rêve d’enfant, envoyer un homme dans l’espace, faire le tour du monde en solitaire, concevoir une pyramide de verre au Louvre ou tout simplement pousser la porte du bureau de son manager pour lui demander une promotion… tout cela demande de l’audace ! Si oser peut réveiller des craintes c’est bien souvent une source d’épanouissement.

Comment activer son audace ?

Pour oser, il est d’abord important d’identifier les freins qui limitent notre audace. Très souvent, ils sont liés à nos croyances (ou préjugés) et nos peurs, qui sont issues de notre éducation et de notre environnement ou de nos valeurs. Les reconnaître permet de s’en libérer et de faire un pas vers l’affirmation de soi.

Nos croyances sont des idées générales qui nous guident et nous cadrent : je dois faire comme tout le monde pour être accepté, je dois faire ce qu’on me dit pour être reconnu, je dois travailler dur pour réussir… Il convient d’en faire le tri : quelles sont les croyances qui me sont propres ? celles que j’ai reçues en héritage et qui me limitent ? celles qui sont issues de la société et qui m’influencent ? celles qui m’ont été utiles mais dont je n’ai plus besoin ?

Nos peurs sont multiples et nous paralysent : peur de manquer d’argent, de l’échec, de commencer, de terminer, de changer, de faire du surplace, de se sentir bloqué, de réussir, d’échouer, de choisir, de vivre et de mourir… Elles peuvent être liées à une situation non contrôlée (comme la peur de vieillir), liées à nos valeurs (comme la peur du rejet) ou plus profondes (comme la peur de ne pas maîtriser). Les énumérer, les nommer et se familiariser avec elles, puis pour chacune, imaginer ce qui peut arriver de pire et mesurer le risque associé permet d’aller de l’avant sereinement.

En effet, une audace fructueuse résulte d’une prise de risques mesurée, d’un choix intelligent. Il n’est pas question d’agir inconsciemment. Les risques doivent être acceptables pour vous ! Il faut vous poser les questions suivantes : où est le risque ? qu’ai-je à perdre en osant faire quelque chose qui me tient à cœur, proposer ma vision, prendre la parole, dire non, défendre mon projet ou mon point de vue ? qu’ai-je à perdre en n’osant pas être moi-même ?

Lors d’un changement, il est naturel d’avoir peur de l’inconnu. Installé dans le confort de notre routine ou de nos habitudes, il est normal de s’interroger avant de construire de nouvelles fondations. L’audace est alors le feu intérieur qui me pousse à surprendre, réinventer et lâcher-prise. L’action est seule solution pour contrer ses peurs. Sinon quand je n’ose pas finalement que se passe-t-il ? Franklin Roosevelt, ancien président des Etats-Unis, disait : « Il y a quelque chose de pire dans la vie que de n’avoir pas réussi, c’est de n’avoir pas essayé. »

Activer son audace et retrouver confiance en soi

Comment oser ?

Il existe différentes manières d’oser. Faire entendre sa voix, s’exprimer, c’est aussi oser dire, et oser dire c’est oser s’affirmer, oser être… si on n’ose pas que se passe-t-il ? Pourquoi la voix des autres compterait plus que la mienne ?

Oser c’est d’abord faire différemment, sortir de sa zone de confort, se démarquer, défendre ses valeurs, dire non, écouter son intuition, tenter l’inhabituel, exprimer son opinion, respecter ses limites avec fermeté, penser out-of-the-box, libérer sa créativité, sortir du cadre, s’affranchir du regard des autres, ignorer le facile et le comme tout le monde, oublier la norme, sortir des clous et des sentiers battus, examiner les façons de faire autrement, de voir sous un autre angle !

En multipliant les normes, les codes ou le conformisme, la société génère des frustrations et fait peser sur nous la pression de rentrer dans le moule. Pourtant la norme ne correspond à personne ! La moyenne n’est qu’un calcul. Qui est dans la moyenne ? Pourquoi choisit-on quelqu’un (un collaborateur, un chef, un leader…) ? Au fond, ce sont les spécificités d’une personne qui la rendent unique et qui donnent envie de la choisir. Alors pourquoi vouloir être dans la norme ? Pourquoi ne pas assumer ses particularités et en faire des forces ?

Oser c’est ensuite se valoriser, mettre en avant ses talents, ses compétences, ses qualités, oser être soi-même pour être heureux. Avoir l’audace, c’est exploiter pleinement son potentiel ; c’est s’autoriser à penser, dire et agir, assumer ses forces et son (haut) potentiel, son atypisme ou sa sensibilité.

Libérez-vous, redécouvrez-vous ! Dans votre vie personnelle ou dans votre vie professionnelle, ne laissez personne vous décourager, vous dire quoi faire ou vous dicter vos actions !

La meilleure méthode pour oser est de se lancer en testant. Voici quelques pistes pour commencer : penser positif, bannir les formulations négatives, lister 3 choses faisables dans la journée, se remémorer 3 réalisations de la journée avant de dormir, mettre en valeur ses points forts, sourire aux autres, célébrer ses réussites, veiller sur son enfant intérieur… il s’agit d’entreprendre un petit changement, pas forcément drastique, comme par exemple essayer un nouvel itinéraire, tester de nouvelles recettes, changer de look… Trouver un bon dosage de challenge et de respect de soi !

Comment prendre confiance en soi ?

Avant tout, il est important d’être fidèle par rapport à soi-même, se respecter et agir en cohérence avec ses valeurs, ce qui nous anime et nous importe. Ensuite, surmonter petit à petit nos peurs regonfle notre confiance en nous. L’action nous donne une bouffée de fierté,regonfle notre égo. Ainsi, l’estime de soi augmente à mesure qu’on agit.

Se démarquer, rester curieux, ne pas s’endormir dans la routine et innover permet d’être fier de soi ! Lâcher prise et ne pas se juger permet d’avancer en confiance.

La projection du regard des autres n’est autre que le reflet de nos peurs et de notre propre jugement. On s’en libère en faisant preuve de bienveillance envers nous-même, en ayant confiance en nos valeurs, en choisissant de ne pas faire ce que l’on attend de nous.

Qui d’autre que moi pour me réaliser et me dépasser ? Prendre ma vie en main, suivre mes envies, mon instinct et mes intuitions, vers mes rêves permet de me sentir vivant !

Prendre confiance en soi

Faire appel à un coach professionnel certifié

Identifier ses croyances limitantes et ses peurs, lâcher prise sur ses propres jugements ou ceux des autres, être soi et se libérer de la norme sont autant de moyens d’oser pour déployer ses ailes. Etre audacieux n’est autre que l’éclosion et libération du talent de chacun.

Le coaching individuel est un moyen pour vous accompagner dans votre démarche ; un coach professionnel vous permettra de prendre conscience rapidement de vos croyances, d’identifier vos peurs et de vous mettre en mouvement efficacement pour libérer votre potentiel individuel. Les séances de coaching sont adaptées pour éliminer vos doutes, retrouver votre assertivité, éviter la procrastination, développer votre charisme, évacuer vos émotions négatives, prendre du recul, retrouver confiance en soi, croire en soi ou encore être sûr de soi. Et vous quel petit pas êtes-vous prêt à faire ?

Copyright © 2021 | LE DOMAINE DES ENTREPRENEURS GROUPE, 75 Rue de Richelieu, 75002 Paris

Mentions légales et CGU | Charte de respect de la vie privée / RGPD