Retour au blog

Retour au blog

Impôts Auto-Entrepreneur : Quelle Fiscalité pour 2016 ?

Le régime de l’auto-entrepreneur profite de certains avantages, mais il doit également composer avec une réglementation spécifique, comme le plafonnement de son chiffre d’affaires.

Retrouvez dans cet article les impôts auto entrepreneur de l’année 2016 pour le régime micro-social et micro-fiscal.

Impôts auto entrepreneur : le régime micro-social

Le régime micro-social tient compte du chiffre d’affaires réalisé par l’auto entreprise. Ainsi, pour 2016, il ne doit pas dépasser les plafonds suivants :

  • 32 900 euros hors taxe (HT) pour les professions libérales et les prestations de service, avec des prélèvements sociaux arrêtés à 23,1 % pour 2016 ;
  • 82 200 euros HT pour les activités d’achat et revente, d’hébergement, ou encore de consommation sur place, avec des prélèvements sociaux fixés à 13,4 % pour 2016.

Impôts auto entrepreneur : le régime micro-fiscal

Le régime micro-fiscal consiste en un prélèvement libératoire. Dans ce cas, il est également tenu compte du chiffre d’affaires, mais ici l’entrepreneur a la possibilité de payer ses charges sociales et son impôt sur le revenu en un seul et unique versement. Pour en bénéficier, il faut en faire la demande auprès du Régime Social des Indépendants (le RSI).

L’entrepreneur n’étant, par ailleurs, pas assujetti à la TVA, il n’a pas de déclaration de TVA à faire : en effet, il ne la facture pas sur ses ventes et ne la récupère pas sur ses achats.

Les impôts auto entrepreneur pour 2016 en résumé…

En pratique, il faut veiller à ne pas confondre bénéfices et chiffre d’affaires. Notez aussi que, si vous dépassez l’un des deux plafonds précités, vous basculerez automatiquement vers le régime de l’entrepreneur individuel.

Ci-dessous, notre vidéo sur le fonctionnement de la TVA :

Copyright © 2016 - LE DOMAINE DES ENTREPRENEURS - Réalisé par Les Indépendants