Retour au blog

Retour au blog

Explosion et Démocratisation du Coworking en Europe

Alors que s’est achévée la 4ème Coworking Europe Conference du 11 au 13 novembre prochains à Barcelone, un constat s’impose. Le coworking en Europe est en plein essor jusqu’à devenir aujourd’hui la région la plus prolifique dans ce domaine. Une tendance qui ne fait que s’accentuer au fil des années, à mesure que ce nouveau modèle d’espace de travail s’aclimate particulièrement bien à la vie des petites entreprises et à leur développement.

Coworking en Europe : une réponse à la crise

Selon une étude de Deskwanted.com, le nombre d’espaces de coworking dans le monde a littéralement explosé entre 2012 et 2013, passant d’environ 1350 à plus de 2500 structures, soit une augmentation significative de 82%. Avec près de 1200 lieus de coworking en Europe recensés aujourd’hui, l’engouement pour les plateformes de travail collaboratif n’est plus à prouver et s’explique même très bien. Plusieurs paramètres encouragent l’adoption du coworking en Europe et ce n’est pas pour rien si les pays européens monopolisent la tête du classement. Crise économique oblige, ceux-ci ont du avoir recours à des solutions alternatives dans le domaine de la création et de l’hébergement d’entreprises.

Le coworking en Espagne

C’est le cas notamment de l’Espagne qui, de manière assez surprenante, se place parmi les pays qui proposent le plus d’espaces de coworking en Europe, et devant la Fance, avec plus de 200 plateformes. Outre l’évolution des habitudes de travail, c’est également la disparition de nombreuses entreprises, ayant mis la clé sous la porte, qui est responsable d’un nombre conséquent de locaux professionnels disponibles, et reconvertis pour la plupart en espace de coworking. C’est particulièrement vrai à Barcelone, où ce type de structure a commencé progressivement à apparaître à presque tous les coins de rue. Plus d’une centaine dans la capitale catalane, soit presque autant qu’à Paris. Beaucoup d’employés qualifiés à l’abandon sont aujourd’hui obligés de démarrer leur propre société ou startup afin de créer leur propre emploi. Le coworking est en cela une réponse idéale à leurs attentes et leurs moyen financiers. Le procédé gagnant en popularité, la demande et la création d’espaces de travail collaboratif a augmenté en flèche de la même manière.

L’Allemagne championne du coworking en Europe

Pays en tête du classement du coworking en Europe, l’Allemagne est fidèle à sa réputation d’avant-gardiste dans ses méthodes et habitudes de travail. La multiplication des espaces de coworking sont alors davantage dues à la pratique élevée du télétravail dans tous le pays, adoptée par près de 20% des travailleurs. Si l’Allemagne compte aujourd’hui environ 250 espaces de travail partagés, c’est sans aucun doute parce que Berlin fut le berceau du tout premier essai de coworking en Europe, en 2008.

Bien que le télétravail soit également la spécialité de la Finlande, par exemple, elle ne semble pas très friande de cette solution, puisqu’on n’y dénombre qu’une dizaine de plateforme de coworking en tout et pour tout. Plusieurs indicateurs sont impliqués dans le processus de création d’espaces de coworking en Europe, et les raisons d’y héberger son activité ne manques pas. Non seulement le spectre du chômage, mais aussi le besoin de pouvoir allier vie privée et vie professionnelle sont autant de motifs de plus en plus mis en perspective par les travailleurs indépendants. L’augmentation du nombre d’auto-entrepreneurs et de startups exacerbe également cet engouement pour le travail à distance et en espaces de coworking. Notamment en France où les salariés sont une grande majorité à être convaincus de l’efficacité de ces méthodes vis-à-vis de leur productivité et de leurs conditions de travail.

Copyright © 2016 - LE DOMAINE DES ENTREPRENEURS - Réalisé par Les Indépendants